Skip to main content

Nous plaidons pour des changements politiques progressistes.

a group of activists

Au Canada, une personne sur sept n’a pas les moyens de se procurer de la bonne nourriture.

L’insécurité alimentaire n’est pas un problème de nourriture. C’est un problème de revenu. 

De plus, à cause du racisme systémique, le taux d’insécurité alimentaire chez les Canadien-ne-s d’origine noire ou autochtone est deux fois plus élevé que chez leurs concitoyen-ne-s non racisés.

Voici comment nous intervenons. 

Nous nous battons pour que le Canada mette en œuvre le droit universel à la bonne nourriture. 

En plus de bâtir des centres communautaires d’alimentation (CCA) dynamiques, de partager des connaissances et des ressources et de créer des programmes novateurs, nous plaidons pour la mise en place de politiques de revenu clés au palier fédéral.
  • map of canada outline

    Nous sensibilisons la population aux problèmes

    En collaboration avec nos partenaires, qui travaillent dans des centaines de communautés à travers le Canada et sont à même de constater directement les effets de la pauvreté, nous sensibilisons la population aux causes originelles de l’insécurité alimentaire.
    Apprenez-en davantage dans notre rapport intitulé Au-delà de la faim.
  • parliament buildings outline

    Nous élaborer des solutions politiques

    Nous travaillons avec des partenaires de recherche afin de proposer des politiques de revenu qui favorisent le bien-être en établissant un revenu de base pour tous les Canadien-ne-s.
  • people speaking outline

    Nous dirigeons un mouvement national promouvant la bonne nourriture

    Avec nos partenaires, nous promouvons des changements politiques en faisant du travail de plaidoyer à l’échelle locale et en organisant des campagnes à l’échelle nationale.

Quelle est la solution à l’insécurité alimentaire?

Investir dans des politiques de revenu progressistes et équitables

Malgré les promesses du gouvernement fédéral de rendre le Canada plus prospère et plus équitable, la situation sur le plan de l’insécurité alimentaire s’envenime au lieu de s’améliorer. Durant la pandémie de COVID-19, le taux d’insécurité alimentaire a augmenté de près de 39 %. Ce problème affecte dorénavant un-e Canadien-ne sur sept.

Le taux croissant d’insécurité alimentaire est un indicateur que plusieurs Canadien-ne-s vivent dans la pauvreté et font face à des obstacles systémiques. Et, alors que le gouvernement fédéral a pour objectif de réduire le taux de pauvreté de 50 % au Canada d’ici 2030, beaucoup de travail reste à faire. Les décideuses et décideurs politiques doivent agir plus rapidement et avec plus de détermination afin que le Canada atteigne l’équité. 

Voici les changements en faveur desquels nous plaidons:


  • Faire en sorte que le système fiscal bénéficie à plus de Canadien-ne-s
    • Hausser les avantages fiscaux et les rendre remboursables afin que les Canadien-ne-s à faible revenu reçoivent plus d’argent.
    • Créer un nouveau crédit d’impôt ou apporter d’importantes améliorations à l’Allocation canadienne pour les travailleuses et travailleurs afin de soutenir les adultes en âge de travailler à faible revenu ou au chômage qui vivent dans des conditions de pauvreté sévère.
    • Offrir un soutien accru aux Canadien-ne-s à faible revenu afin qu’ils remplissent leur déclaration de revenus et obtiennent les avantages fiscaux auxquels ils ont droit. Cette mesure devrait tout particulièrement s’appliquer aux membres des Premières Nations qui vivent dans des réserves, car ceux-ci font face à d’importants obstacles les empêchant de remplir leur déclaration et d’obtenir les avantages fiscaux auxquels ils ont droit.
  • Renforcer le filet de sécurité sociale et les mesures de soutien social
    • Faire en sorte que les prestations de soutien au revenu que reçoivent les personnes à faible revenu ne leur soient pas prélevées par d’autres ministères fédéraux ou paliers gouvernementaux.
    • Faire en sorte que la Prestation canadienne pour les personnes handicapées qui a été proposée mène à une hausse substantielle de leur revenu afin qu’elles puissent vivre de façon autonome et dans la dignité.
    • Faire en sorte que les travailleuses et travailleurs à faible revenu bénéficient d’un accès équitable à l’assurance-emploi.
    • Hausser les investissements dans les programmes sociaux afin de réduire les coûts de la vie. Finaliser les accords de financement des services de garde à l’enfance dans l’ensemble des provinces et des territoires, mettre en place des mesures afin de rendre le logement réellement abordable, et investir dans un programme national d’assurance-médicaments.
  • Faire en sorte que toutes les politiques soient appliquées équitablement
    • Interpréter l’ensemble des politiques de revenu, actuelles comme futures, à travers le prisme de l’équité raciale afin d’assurer qu’elles sont mises en œuvre de manière équitable.
    • Consulter les dirigeant-e-s des communautés autochtones, noires et de couleur, qui sont disproportionnellement affectées par l’insécurité alimentaire et la pauvreté, afin d’élaborer des solutions politiques efficaces. 

Souhaitez-vous en apprendre davantage et passer à l’action? Pour plus de détails sur les conséquences de l’insécurité alimentaire, veuillez lire notre rapport intitulé Au-delà de la faim. Prenez ensuite quelques minutes pour écrire à votre député-e fédéral-e pour lui demander d’appuyer sans plus attendre des changements politiques bénéfiques qui permettront à tous les Canadien-ne-s de se procurer de la bonne nourriture.

Lisez sans tarder le rapport Au-delà de la faim 
back to top