« C’est un endroit pour tout le monde. Un endroit pour créer des liens au-delà des frontières sociales et culturelles et passer du temps avec des gens qu’on ne fréquenterait peut-être pas dans d’autres circonstances. »

Un endroit qui permet aux gens d’apporter une contribution à leur communauté

En tant que bénévole au Centre communautaire d’alimentation Qajuqturvik, Jonah porte plusieurs chapeaux. Si on peut souvent le voir s’attaquer aux tâches les plus ardues, comme récurer les casseroles et trimbaler des sacs de farine, il adore marquer un temps d’arrêt en faisant une bonne blague ou en répétant une citation bien connue.

Quand Jonah est arrivé au CCA Qajuqturvik en 2019, il était au chômage. Désireux de travailler dans le secteur des services alimentaires, il s’est inscrit au programme de formation culinaire préalable à l’emploi. Sur une période de 12 semaines, il a plongé dans tous les aspects de la production culinaire au CCA, du nettoyage de l’espace à la préparation d’un repas pour 200 personnes. À la fin du programme, il avait une offre d’emploi à temps plein.

Maintenant, tous les mois, Jonah prend l’avion pour aller travailler dans une mine de fer dans le Haut-Arctique pendant deux semaines. Lorsqu’il est à Iqaluit, il passe la plupart de son temps libre au CCA, où il prête main forte pour la tenue des dîners communautaires quotidiens. 
 

Un centre communautaire axé sur la bonne nourriture

Nul besoin de rêver devenir chef et de participer au programme de formation en compétences culinaires pour mettre la main à la pâte au CCA Qajuqturvik. Les participants au programme parascolaire et aux clubs de cuisine hebdomadaires se rassemblent dans la cuisine pour acquérir de nouvelles compétences, essayer de nouvelles recettes et, surtout, tisser des liens avec autrui. Et dans la salle à manger, les gens se réunissent chaque jour de la semaine pour un dîner qui, dans la mesure du possible, comprend des aliments régionaux traditionnels comme de l’omble arctique, du narval ou du phoque.

Un partenariat important

Le Centre communautaire d’alimentation Qajuqturvik est le premier en son genre dans l’Arctique canadien. Il est situé à Iqaluit, la capitale du Nunavut, qui est le plus grand territoire peuplé de l’Inuit Nunangat.

La majorité des Iqalummiut sont d’ascendance inuite, un groupe qui présente des taux beaucoup plus élevés d’insécurité alimentaire, de maladies liées au régime alimentaire et de problèmes de santé mentale que la population générale. Nunavut affiche la plus forte prévalence d’insécurité alimentaire au Canada : 57 pour cent des ménages sur le territoire sont touchés par l’insécurité alimentaire, et chez près de la moitié de ceux-ci, il s’agit d’un problème sévère.

D’abord établi comme soupe populaire dans les années 1990, le Centre communautaire d’alimentation Qajuqturvik a répondu aux besoins changeants de la communauté au fil du temps, adaptant son approche de l’alimentation. Bénéficiant d’un financement important de la Makigiaqta Inuit Training Corporation et de Services aux Autochtones Canada, et recevant un soutien additionnel du gouvernement du Nunavut, de la Ville d’Iqaluit, de la Banque CIBC et de l’Agence de la santé publique du Canada, le Centre communautaire d’alimentation est passé de soupe populaire à établissement de formation culinaire à ce qu’elle est aujourd’hui : un endroit animé et accueillant qui permet à la communauté de se réunir autour de la bonne nourriture.

Le partenariat avec Centres communautaires d’alimentation du Canada fournit du financement de base et du soutien au CCA pour qu’il élargisse sa programmation et améliore encore davantage l’accès à des denrées alimentaires, les ressources et les soutiens pour les membres de la communauté