• Que fait Centres communautaires d’alimentation du Canada?

    Centres communautaires d’alimentation du Canada (CCAC) cultive la santé, l’esprit d’appartenance et la justice sociale dans les quartiers à faible revenu par le pouvoir de la nourriture. Pour ce faire, nous faisons trois choses :

    • Nous mettons sur pied et soutenons des centres communautaires d’alimentation et des programmes qui rassemblent les gens afin que ceux-ci cultivent, cuisinent, partagent et promeuvent la bonne nourriture pour tous. 
    • Nous inspirons et outillons près de 140 Organisations pour la bonne nourriture afin qu’elles offrent dans leur communauté des programmes alimentaires respectueux des gens et adaptés à leurs besoins, et qu’elles deviennent des chefs de file au sein du mouvement pour la saine alimentation.
    • Nous plaidons pour des politiques qui permettent de lutter contre la pauvreté, l’insécurité alimentaire et les problèmes de santé, et nous offrons l’occasion aux communautés que nous servons et aux citoyen(ne)s engagé(e)s d’agir.
  • Comment choisissez-vous vos partenaires?

    Nous établissons des partenariats avec les organisations qui démontrent un besoin local en matière de programmes alimentaires, qui ont accès à un lieu physique approprié, qui font montre d’un leadership local et d’une capacité à collecter des fonds, et qui partagent nos valeurs. Communiquez avec nous pour obtenir plus de détails sur la procédure à suivre pour que votre organisation devienne un centre communautaire d’alimentation.

  • Qu’est-ce qu’un centre communautaire d’alimentation? 

    Un centre communautaire d’alimentation (CCA) est un lieu accueillant situé dans un quartier à faible revenu où les gens se rassemblent pour cultiver, cuisiner, partager et promouvoir la bonne nourriture. 

    En cas d’urgente nécessité, les CCA offrent un accès immédiat à de la nourriture de haute qualité dans un environnement qui respecte la dignité des gens. Les gens viennent ici pour acquérir des compétences en cuisine et en jardinage, et les enfants pour se salir les mains dans le potager ou la cuisine de manière à éveiller leurs papilles gustatives et à apprendre à faire des choix alimentaires plus sains. Les membres de la communauté peuvent s’exprimer sur des questions qui leur tiennent à cœur, et y trouvent des amis et du soutien. Les CCA offrent une programmation pluridimensionnelle, intégrée et répondant aux besoins des gens dans un espace commun où la nourriture cultive la santé, entretient l’espoir, développe les compétences et renforce l’esprit d’appartenance.
     
  • Quels types de programmes les centres communautaires d’alimentation offrent-ils?

    Novateurs et adaptés aux besoins des gens, les programmes offerts par les centres communautaires d’alimentation se divisent en trois grandes catégories :

    • Les programmes d’accès aux aliments offrent, de manière digne et respectueuse, un accès à de la nourriture saine aux personnes qui en ont urgemment besoin. Ces programmes peuvent par exemple comprendre des repas communautaires, des marchés de produits abordables et des dons de nourriture saine. 
    • Les programmes de compétences alimentaires permettent d’acquérir des connaissances et des compétences, principalement en jardinage et en cuisine. Ces programmes peuvent par exemple comprendre des jardins et des cuisines communautaires, des activités parascolaires ainsi que des formations sur l’alimentation périnatale. 
    • Les programmes d’éducation et de mobilisation, enfin, offrent aux personnes et aux communautés un moyen de s’exprimer et de se mobiliser par rapport à différentes questions qui leur tiennent à cœur comme l’insécurité alimentaire, la pauvreté et la santé. Ces programmes peuvent par exemple comprendre des services de représentation par les pairs, de la formation en action communautaire, et des clubs de justice sociale.
  • En quoi un centre communautaire d’alimentation diffère-t-il d’une banque alimentaire?

    Les banques alimentaires offrent un accès immédiat à de la nourriture aux gens qui en ont urgemment besoin, mais nombre d’entre elles ne sont pas en mesure d’offrir de la nourriture saine ou en quantité suffisante sur une base régulière. Plusieurs personnes qui doivent recourir aux services d’une banque alimentaire pour se faire aider se sentent stigmatisées ou rabaissées par cette expérience. Peu de banques alimentaires sont en mesure d’offrir un moyen de réduire l’isolement social, de cultiver la santé, ou de s’attaquer aux politiques qui engendrent la pauvreté et la faim.

    En revanche, le centre communautaire d’alimentation offre des programmes multidimensionnels dans un lieu accueillant qui respecte la dignité des gens. Ces programmes s’efforcent d’augmenter l’accès à la nourriture saine; de donner aux gens les moyens d’acquérir des compétences alimentaires et d’améliorer leur santé physique; d’améliorer la santé mentale et d’accroître l’accès aux différents services de soutien social; et de stimuler l’engagement communautaire.
  • À quels problèmes les centres communautaires d’alimentation s’attaquent-ils, et quels sont leurs impacts sur leur communauté?

    Les problèmes alimentaires que nous rencontrons au Canada sont à la fois complexes et interreliés. Nous vivons dans un pays riche, où les Canadiennes et les Canadiens à faible revenu sont toutefois laissés pour compte. Des millions d’entre eux sont aux prises avec la pauvreté et l’insécurité alimentaire, et ne peuvent pas se procurer la nourriture dont ils ont besoin pour s’épanouir. Ces Canadiennes et Canadiens doivent en outre affronter l’ostracisme et la honte lorsqu’ils ont besoin de demander de l’aide. 

    La pauvreté et l’insécurité alimentaire sont les principaux prédicteurs d’une mauvaise santé physique et mentale. Les maladies liées à l’alimentation comme le diabète et les maladies cardiaques réduisent la qualité et l’espérance de vie; elles coûtent en outre des milliards de dollars à notre système de soins de santé chaque année. 

    Les personnes à faible revenu ont plus de chances de se sentir seules et isolées, et elles ont souvent peu envie de s’impliquer dans leur communauté. Les personnes à faible revenu ont de moins en moins l’occasion de prendre part aux discussions, et les inégalités qui en découlent ont un grave effet sur le tissu communautaire. 

    Le modèle des centres communautaires d’alimentation prouve que des espaces communautaires et des programmes respectueux qui se servent de la bonne nourriture pour rassembler les gens peuvent grandement contribuer à la santé et au bien-être des personnes à faible revenu et à l’épanouissement de la communauté. En offrant un espace de possibilités qui reconnaît que chaque personne est importante et a quelque chose à apporter, les centres communautaires d’alimentation donnent aux gens les moyens de s’impliquer dans leur communauté et de faire les pressions nécessaires pour que des politiques capables de créer un pays inclusif et en santé soient mises en place.